VIH / SIDA

VIH signifie Virus de l’Immunodéficience Humaine, il est contagieux entre humains seulement et peut être transmis par des transfusions sanguines, de la mère à son fœtus (virus pédiatrique), par des relations sexuelles non protégées et par le partage de seringues.

Tout ces moyens de transmission peuvent être facilement évités par des médicaments, l’éducation et l’utilisation des préservatifs. Le virus se réplique en envahissant ce qu’on appelle une cellule CD4 (également appelé cellule T). Les cellules CD4 sont généralement utilisées par le corps pour alerter le système immunitaire quand ils détectent des choses comme des virus ou des bactéries. Une fois que le virus a envahi la cellule CD4, il utilise alors le récepteur des cellules pour se reproduire et détruire la cellule CD4. Puis ce processus se répète. Cette perte des cellules CD4 diminue la capacité du corps à combattre les infections parce que le système immunitaire n’est plus informé des virus entrants et des bactéries.

Quand une personne porteuse du VIH est examinée par un médecin, c’est le nombre de cellules CD4 qui va déterminer le stade de l’infection. Un taux de CD4 normal est supérieur à 500. Si le nombre de CD4 est inférieur à 350, il faut avoir recours aux antiviraux qui ralentissent la réplication du virus.

Avec les antiviraux, il est possible d’être en bonne santé pendant des années.

Cependant, il faudra se soucier des possibles risques de contamination.

Sans antiviraux, le malade risque sa vie car il peut contracter une ou plusieurs Maladies de Courte Occupation (MOC).

 

VIH / SIDA en Zambie

  • Le SIDA tue jusqu’à 400 personnes par jour en Zambie. En conséquence le SIDA a rendu orphelins plus de  600 000 d’enfants en Zambie chaque année.
  • 50% des enfants zambiens âgés de moins de 15 ans ont perdu un parent à cause du SIDA. 75% des familles zambiennes ont adopté au moins un orphelin.
  • Plus de 50% de tous les lits d’hôpitaux en Zambie sont maintenant occupés par des cas liés au VIH.
  • Au niveau régional, environ un million d’enfants ont un besoin urgent de médicaments contre le SIDA car risquent une mort imminente. Actuellement, moins de 20% de ces enfants ont trouvé le chemin du traitement.

En 2012, il y avait environ 1,1 millions de nouvelles infections VIH en Afrique subsaharienne (contre 48000 en Amérique du Nord et 6100 en France)

  • Sur les 34 millions de personnes séropositives dans le monde, 69% vivent en Afrique subsaharienne.
  • 91% des enfants séropositifs dans le monde vivent en Afrique.
  • « Zambie Enquête Comportementale Sexuelle », pour ses rapports de 2009, déclare que seulement 7,1% de la population a déclaré avoir utilisé des préservatifs dans leurs rapports sexuels au cours des 12 derniers mois.
  • Seulement 33,6% des 15 – 19 ans ont déclaré avoir eu un dépistage du VIH au cours des 12 derniers mois.

 

Source: Organisation Mondiale de la Santé

Unicef – Zambie